ROSTAND Jean

[1894-1977]

Celui qui n’est soutenu par aucune foi doit, à toute minute, recréer sa propre lumière.
[Carnets d’un biologiste]

Ambition : une bulle de savon qui voudrait être un peu plus grosse au moment qu’elle crèvera.
[Ibid]

Être adulte, c’est être seul.
[Pensées d’un biologiste]

Réfléchir, c’est déranger ses pensées.
[Ibid]

Qu’il faut donc aimer quelqu’un pour le préférer à son absence !
[Ibid]

Il m’arrive de me demander si deux erreurs qui se combattent ne sont pas plus fécondes qu’une vérité qui régnât sans conteste.
[Ibid]

L’homme, cet arrière-petit-neveu de la limace qui inventa le calcul intégral et rêva de justice.
[Ibid]

Le mariage simplifie la vie et complique la journée.
[Pages d’un moraliste]

Le cœur réclame une femme ; les sens plusieurs ; l’orgueil toutes.
[Ibid]

Écrire : la seule façon d’émouvoir autrui sans être gêné par un visage.
[In : 30 raisons de lire]

Tout ce que nous pouvons pour nos enfants, c’est de bien choisir leur mère.

On hésite à être soi parce que demain il faudra mentir.

Attendre d’en savoir assez pour agir en toute lumière, c’est se condamner à l’inaction.

Former sans conformer, enrichir sans endoctriner, armer sans enrôler et sans exiger ce salaire qu’est la ressemblance.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s