LEVI STRAUSS Claude

[1908-2009]

L’humanité est constamment aux prises avec deux processus contradictoires dont l’un tend à instaurer l’unification, tandis que l’autre vise à maintenir ou à rétablir la diversification.
[Race et histoire]

Si on veut comprendre l’homme, on peut, à la manière du philosophe, se replier sur soi-même et essayer d’approfondir les données de la conscience. On peut essayer de regarder ce qui dans les manifestations de la vie humaine est le plus proche de nous, considérer notre histoire depuis ses origines gréco-romaines jusqu’aux temps modernes, ou bien, on peut essayer d’élargir la connaissance de l’homme pour y inclure même les sociétés les plus lointaines et qui nous paraissent les plus humbles et les plus misérables, de manière à ce que rien d’humain ne nous reste étranger.
[Entretien avec Bernard Pivot – 4 mai 1984]

Daniel Guillon-Legeay évoque la barbarie selon Levi-Strauss  :
claude-levi-strauss-lethnocentrisme-entre-humanite-et-barbarie-ou-le-paradoxe-du-relativisme-culturel

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s