# Gaieté

« Point d’injures, beaucoup d’ironie et de gaieté : les injures révoltent, l’ironie fait rentrer les gens en eux-mêmes, la gaieté désarme. »
Voltaire, Lettre à d’Argental

« Il faut savoir s’instruire dans la gaieté. Le savoir triste est un savoir mort. L’intelligence est joie. »
Voltaire, Ibid.

« La gaieté est la forme la plus aimable du courage.»
Anatole France

« La meilleure philosophie, relativement au monde, est d’allier, à son égard, le sarcasme de la gaieté avec l’indulgence du mépris. »

Chamfort, Maximes et pensées, caractères et anecdote

« Celui qui ne sait point recourir à propos à la plaisanterie, et qui manque de souplesse dans l’esprit, se trouve très souvent placé entre la nécessité d’être faux ou d’être pédant : alternative fâcheuse à laquelle un honnête homme se soustrait, pour l’ordinaire, par de la grâce et de la gaieté. »

  Chamfort, Ibid.

« Si nous ne voyions autour de nous que des gens joyeux, la gaieté finirait par devenir d’une tristesse désespérante. »

  Pierre Dac, L’Os à moelle – Septembre 1938

« La Gaieté a des exigences de grande dame qu’on ne sert pas avec des pattes sales et qui s’accommode assez mal d’être logée dans un intérieur mal tenu. »

  Georges Courteline, La Philosophie de Georges Courteline

« Ce qu’il y a de plus rare chez les femmes est une certaine gaieté qui n’altère point la tendresse. »

  Balzac, La Comédie Humaine

« L’une des grandes différences entre le sage véritable et le prêcheur, c’est la gaieté. Le rire du sage monte des tripes, des profondeurs ; le rire du prêcheur – et il ne rit pas souvent – tord le visage du mauvais côté. »
 Henry Miller, Virage à 80

« C’est notre gaieté ou notre tristesse qui rend les horizons riants ou tristes : une personne ayant l’âme en joie trouve à se divertir là où d’autres moins heureusement disposées ne voient rien qui les puisse intéresser. »
 Théophile GAUTIER, Jean et Jeannette

« Forcé de parcourir la route où je suis entré sans le savoir comme j’en sortirai sans le vouloir, je l’ai jonchée d’autant de fleurs que ma gaieté me l’a permis. »
 Beaumarchais, Le Mariage de Figaro, Acte V, Scène 3

« Celui qui ne sait point recourir à propos à la plaisanterie, et qui manque de souplesse dans l’esprit, se trouve très souvent placé entre la nécessité d’être faux ou d’être pédant : alternative fâcheuse à laquelle un honnête homme se soustrait, pour l’ordinaire, par de la grâce et de la gaieté. »
 Chamfort, Maximes et Pensées

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s